30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 22:49

Voilà un livre qui me laisse une impression mitigée... Il est suffisamment intéressant pour que j'en laisse trace sur ce blog, mais il y a comme une insatisfaction quand même au point d'avoir failli ne pas en mettre mot...http://static.decitre.fr/media/catalog/product/cache/1/image/165x250/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/7/0/6/7/9782706708077FS.gif

Apparemment, ce livre est relativement simple et facile de lecture... Avec comme question que je pourrais qualifier de centrale celle de savoir quelle est la spécificité du Dieu chrétien. Réponse passionnante et assez facile à lire du philosophe Rémi Brague : la "paternité" ; nous croyons en un Dieu Père, plus exactement un Dieu qui est Père tout-puissant (pas seulement Père mais pas non plus un Dieu tout-puissant tout court, ce que l'on dit pourtant un peu vite et assez souvent, jusque dans certaines traductions du missel romain).

Après cette première partie que je recommande vraiment, car elle est stimulante, vient une réponse ou une partie complémentaire très intéressante elle aussi, je crois, mais pointilleuse théologiquement - la distinction entre engendrement et création - et du coup fort complexe... J'ai eu du mal à suivre et à comprendre ; il faut vraiment s'arrêter à chaque chose dite... Et c'est finalement assez abstrait... Dommage, car je crois qu'il y a de enjeux de compréhension de Dieu dans ce que ces pages veulent nous partager... Dommage pour l'auteur, Mgr Jean-Pierre Batut, évêque auxiliaire de Lyon, visiblement spécialiste de cette question visiblement très spécialisée... Ceci dit, on entre ainsi dans le Credo de Nicée-Constantinople, ce qui est intéressant, et on comprend mieux les enjeux de l'époque, avec la crise arienne, même s'ils semblent relativement abstraits et philosophiques...

Ce qui donne finalement une impression mitigée à la lecture de ce livre c'est aussi le style éditorial. Et là, avous-le, les éditions Salvator ne se sont pas foulées !!! C'est la reprise d'une soirée conférences, mais visiblement au mot près, des premières lignes de la 1ère itnervention, de rémi Brague, qui dit que le sujet qu'on lui a donné n'était pas très précis (quelle belle entrée en matière pour avoir envie de lire ces pages !) jusque dans la troisième partie du livre qui reprend les débats et questions-réponses qui ont suivies les deux itnerventions ; on dirait qu'on a retranscrit sans les retravailler les cassettes d'enregistrement de la soirée... Et, avouons-le, ce n'est pas des plus agréables à lire...
Dommage... Car le livre s'annonçait vraiment intéressant... Ceci dit, on pourra quand même se plonger avec intérêt dans la 1ère partie qui, je le redis, est vraiment stimulante.

 

Rémi Brague et Jean-Pierre Batut,  Qui est le Dieu des chrétiens, Savator, 2011, 124 pages.

Partager cet article

Published by Christophe Delaigue - dans Théologie
commenter cet article

commentaires

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog